L’European Le Mans Series

european le mans series

L’European Le Mans Series (ELMS) a vu le jour en 2004 grâce à l’initiative de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest). Au départ, appelé Le Mans Series (LMES) puis Le Mans Series (LMS), cette série obtient son appellation actuelle en 2012.

 

L’ELMS mélange trois catégories :

  • Le LMP2 (Le Mans Prototypes 2), réservé à des équipes privées. Ces prototypes ont un châssis monocoque carbone et respectent des coûts stricts et plafonnés. Quatre constructeurs de châssis sont acceptés (Dallara, Onroak Automotive, Oreca et Riley) et les voitures sont toutes équipées d’un moteur Gibson V8 4-litres développant 600 chevaux.
  • Le LMP3 est la catégorie dans laquelle évolue Natan Bihel. Ces prototypes sont plus petits et moins puissants (420 chevaux) que les LMP2. Cette classe fait figure de tremplin vers la catégorie supérieure. Deux ou trois pilotes composent les équipages.
  • Les voitures de la LMGTE (Le Mans Grand Tourisme) sont issues de la version route construite à 100 exemplaires en version « course » Cette classe GTE est réservée aux amateurs (aidés d’un pilote professionnel) et on y retrouve des marques comme Ferrari, Porsche ou encore Aston Martin.

 

A chaque meeting, l’ELMS réunit plus de 40 voitures, toutes catégories confondues. Une course de quatre heures a lieu par week-end et se déroule sur les plus beaux circuits d'Europe. Les vainqueurs de la catégorie LMP2 et LM GTE se voient offrir une invitation aux 24 Heures du Mans l’année suivante. De plus, l’ELMS est souvent un tremplin vers Championnat du Monde d'Endurance FIA (WEC) pour de nombreux pilotes et équipes.

voiture 2018

Partenaires